Back in Love with Topshop

[English version below]

Au mois de janvier, j’avais déclaré que je ne commanderai jamais plus chez Topshop. Il y avait une raison très simple à cela : deux commandes foirées (niveau tailles) d’affilée que j’avais du renvoyer, et après lesquelles j’avais donc décrété que je me contenterais à présent de la high-street australienne pour les pièces mode et pas chères.
Ahaha, sauf que oui mais non. Ler problème, c’est qu’elle n’arrive pas à la cheville des Topshop, H&M, Zara & co. Les vêtements ne sont pas si bon marché, pour une qualité qui ne suit pas vraiment. En même temps, ça se comprend. Zara et les autres produisent en quantité industrielle pour le monde entier alors que les marques australiennes ne s’exportent pas. Difficile donc de proposer des prix à la H&M.
Donc bref, en général je compte sur Topshop, entre autres, avec tous les aléas qui accompagnent le shopping en ligne. Ce qui est bien avec eux, c’est qu’il n’y a pas d’entourloupe. C’est de la fast-fashion à des prix raisonnables, pas vraiment des pièces qui vont durer toute une vie, mais au rapport qualité-prix tout à fait correct.
Mais ce qui m’a vraiment fait renouer avec Topshop, c’est cette paire de “brogues”. Aperçues sur Le Blog de Betty il y a quelque temps, il me les fallait absolument. Et puis j’ai aussi tout de suite craqué pour ces chaussures hybrides, une espèce de combination de plusieurs tendances vues dans les défilés SS10. Curieusement, elles vont avec plein de choses dans ma garde-robe.
En plus les deux paires sont ultra confortables (ce qui est le cas de toutes mes chaussures Topshop d’ailleurs), c’est clair, Topshop et moi c’est reparti pour de bon !

Ah et il y a quand même un truc que j’adore rapport à la high-street ici. Elle n’hésite pas du tout à (parfois) copier les “créateurs” au détail près, très près ! Oui moi aussi j’ai craqué pour la fameuse marinière, en tout point presque pareille à la Sandro, qui, même après l’avoir vue cent fois, me plaît toujours autant.

Bon maintenant, la grosse question, c’est que porter pour la fashion week (L’Oreal Melbourne Fashion Festival qui se déroule cette semaine) ? J’ai obtenu une accréditation pour le show de ce soir et bien sûr, je vous raconte tout demain !

Topshop & Witchery

Topshop shoes

Topshop shoes

Witchery top

In January, I declared that I wouldn’t order on Topshop anymore. I had a really good reason : two orders that I had to send back because the items didn’t fit, and after which I had decided that I would make do with the Australian high-street for fashionable and inexpensive pieces. Mmmm except it doesn’t really work. The thing is, the high-street here doesn’t even compete with the Topshops, Zaras & H&Ms of this world. Prices are not really inexpensive, especially compared to the quality, or lack thereof. Of course, there is a good reason for this. When Zara and all produce in industrial quantities for the world over, the Australian high-street labels don’t export. Quite difficult then to have similar pricing as H&M.
So in general, I rely on Topshop, amongst others, and deal with the obvious downsides of online shopping. What’s great with them is that you know what you get. It’s abordable fast-fashion, not pieces you’ll keep forever but the value for money is there.
But what really drew me back to Topshop is this pair of brogues, seen on Le blog de Betty a little while ago. I just had to have them. And then I fell for these hybrid shoes, a combination of many trends seen on the SS10 runways. Curiously, they match with a lot of pieces in my wardrobe.
And the two pairs are extermely comfortable (which is the case actually with all my Topshop shoes). Clearly, I am back in love with Topshop!

Oh and there is one thing about high-street labels here that I really like, they don’t mind (sometimes) copying “designer” clothes down to the last detail, including this “breton top” as you call it here, which is the perfect twin of the one by Sandro seen on every French fashionista worth her weight last season.

Now, the real question, is what to wear to LMFF ? I got a media accreditation for tonight, and of course, I’ll be telling you all about it tomorrow !

5 thoughts on “Back in Love with Topshop

  1. Étonnamment, je n'ai jamais passé de commande chez topshop, alors que chez asos et urban outfitters très souvent. J'ai un blocage…peut-être les prix que je trouve un peu élevés par rapport aux deux autres ou les retours négatifs sur les colis perdus et les erreurs de commande….

  2. @ Kathleen : 🙂
    @ dreamylacey : Merci. En fait pour mes commandes, la première fois, j'avais commandé un tee-shirt, une robe et des chaussures à ma taille (bien sûr !) et la robe et les shoes étaient trop petites… Ensuite j'ai commandé deux tee-shirts une taille au-dessus (pour être sûre) et là carrément trop grands… mais c'était un peu de ma faute aussi…
    @ NAd : En fait pour les chaussures hybrides, je parlais des autres mi-bottes/mi-sandales…
    @ Rose : Moi je ne peux pas commander chez UO,ils ne livrent pas en AUS à partir du site UK. Moi aussi j'ai entendu beaucoup d'histoires sur Topshop mais je n'ai jamais eu aucun problème (à part les tailles). Ma dernière commande : passée un mardi, reçue le lundi suivant, à l'autre bout du monde… J'étais impressionnée !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s