Où manger à New York – Part 3

Olive’s  (SoHo)
J’ai toujours trouvé étrange qu’à New York, ville où tout le monde mange sur le pouce, ville où on peut acheter à manger à chaque pas, ville de la part de pizza à 99 cents et du bagel, on ne puisse pas trouver de sandwiches dignes de ce nom. A Melbourne, j’avais ma petite liste de sandwich shops préférés, et je dois avouer qu’ils me manquent beaucoup.
Et puis, je suis passée devant Olive’s. Malheureusement trop loin de chez moi pour y aller tous les midis, mais depuis que j’ai découvert ce hole-in-the-whole (littéralement : ce trou dans le mur) rétro et ses délicieux sandwiches, j’ai tendance à faire mon shopping dans SoHo aux alentours du déjeuner. Complètement par hasard.
Photo : Olive’s
Restaurant Nippon (Midtown East)
J’imagine que personne ne va à New York pour déguster de l’authentique japonais. Certes. Mais depuis mon arrivée à New York, j’ai cherché en vain à recréer mes habitudes alimentaires à Melbourne. C’est-à-dire, mon petit fournisseur de sushis pas chers pour les déj’ rapides, mon japonais un peu plus sophistiqué pour les déj’ entre copines, et mon resto japonais hyper authentique (situé juste à côté de mon cinéma de quartier, qui plus est) pour le soir. A New York, j’ai laissé tomber les deux premiers, mais Restaurant Nippon rempli parfaitement les critères du dernier. Leur spécialité, la Soba Salad est incontournable (et faible en calories, que demander de plus !)
L’Arte del Gelato (Chelsea Market et West Village sont les plus fournis mais il y a d’autres adresses)
Les meilleurs sorbets au monde. Je répète. Les meilleurs sorbets au monde. Au top de ma liste : pêche (une tuerie), melon (un pur bonheur), fruits des bois (mamamia), kiwi (oh oui) et ils sont même arrivés à me faire aimer la poire.


Pastis (Meatpacking)
Hyper touristique, bondé, sans doute pas aussi trendy qu’il apparaît dans Sex and the City, j’ai tout de même trouvé Pastis plutôt sympa. Son ambiance brasserie parisienne est très réussie, la nourriture est bonne et ça change sans doute de ce qu’on trouve à New York en général. J’y retournerai avec plaisir.
Et puis, pour la minute potin, Katie Holmes y était dimanche avec Suri. Voilà, voilà.
Lors de mon dernier séjour à New York en 2009, j’ai petit-déjeuné là-bas tous les matins, après avoir lu qu’ils faisaient un des meilleurs bagels de la ville. Si on m’avait dit que trois ans plus tard, je vivrais à quelques minutes à pied, je ne l’aurais jamais cru. Mais les bagels sont en effet délicieux, avec un choix absolument démentiel autant dans le type de bagel que dans le “filling” (ce qu’il y a dedans, quoi).

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s