Hors-saison

L’achat hors-saison, je pratique depuis l’Australie. Les saisons étaient de toute façon inversées dans ma tête et je pouvais acheter des fringues d’été toute l’année.
Et puis, en arrivant ici, j’ai continué, pour diverses raisons. Parce que les saisons sont complètement déraillées de toute façon, que les collections été disparaissent des rayons début juillet, que je ne trouve jamais ce que je cherche au moment où je le cherche… Et aussi, parce que je n’aime pas laisser passer une bonne affaire. Pourtant, je ne suis pas de celles qui courent les boutiques au mois d’août pour trouver leur manteau d’hiver… Mais ces derniers mois, je me suis retrouvée à acheter une paire de sandales Givenchy en novembre (portées pour la première fois en mai), un maillot de bain DKNY en mars (porté en juin) et mi-juillet, pas de sandales pour moi, c’est deux paires de low-boots (Rachel Comey et Comptoir des Cotonniers) que j’ai embarquées en soldes. 

Mon maillot DKNY

La vérité, c’est qu’il m’est absolument impossible d’acheter un maillot quand j’en ai envie. Trop la flemme d’essayer, trop dur de trouver la coupe qui va… Je me retrouve donc souvent juste avant de partir en vacances, à écumer toutes les boutiques au pas de course, et en râlant que rien ne va. Maintenant, j’achète mes maillots quand ils me tombent dessus. Soit, le dernier, au détour d’un recoin chez Century 21, ultra-soldé et hop, cinq minutes plus tard, l’affaire était pliée. L’avantage de cette technique ? On sait qu’on a fait un bon achat quand on a envie de porter la fringue en question là tout de suite (j’ai d’ailleurs emporté mes sandales Givenchy en Californie à Noël dans l’espoir de les mettre, alors qu’il faisait quand même beaucoup trop froid), et quand se profile un petit week-end impromptu à Miami, on n’a qu’à ouvrir son tiroir, couper des étiquettes, et c’est parti.

Mes nouvelles bottes Rachel Comey

C’est donc comme ça que je me suis retrouvée à acheter deux paires de bottes dans la même semaine, par 35 degrés. J’ai acheté ma première paire de bottes Rachel Comey l’hiver dernier, et je les chéris tellement (et ai reçu tellement de compliments) que j’ai tout de suite voulu acheter tous les modèles en toutes les couleurs. Je n’allais donc pas laisser la météo m’empêcher d’acheter une nouvelle paire à – 50% chez La Garçonne. Pareil pour les CdC, impossible de les laisser passer en fin de soldes à un si petit prix. Maintenant, je suis parée pour l’hiver, et au premier coup d’automne, je suis prête à dégainer la boîte à chaussures.

Et vous, vous pratiquez l’achat hors-saison ?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s