Fall Inspiration – Short Skirts

L’année dernière, j’ai abandonné définitivement l’idée de porter des jupes en plein hiver. Impossible de trouver des collants assez chauds et de ne pas rajouter une bonne paire de chaussettes dans ses bottines au risque de perdre un ou deux orteils. A part en soirée, où les taxis règlent bien des problèmes vestimentaires, je ne faisais confiance qu’à mes bons vieux jeans, ce qui sans aucun doute contribuait à mes coups de blues no look, puisque j’adore porter des jupes (et des robes). Celles que j’affectionne en ce moment sont plutôt courtes (ma définition du court = je peux me baisser et m’asseoir dans le métro ou sur mon vélo sans avoir l’impression d’être toute nue, ce qui, à 1,73m écarte bien des options) et il ne me reste donc que quelques mois pour en profiter…

J’ai déjà quatre jupes blanches… J’aurais bien craqué sur celle-ci aussi (J.Crew) mais j’ai été super raisonnable… et l’ai prise en noir 😉 Elle existe aussi dans cet imprimé super chouette.

Je n’ai pas su résisté à l’imprimé de cette jupe Comptoir des Cotonniers. Je la trouve particulièrement mal assortie sur cette photo (et les collants résille ne me rappellent pas de très bons souvenirs, stylistiquement parlant) mais dans mon dressing elle fonctionne très bien 😉
Advertisements

Fall Inspiration – Plaid Shirt

La chemise à carreaux en flanelle est un peu aux américaines ce que la marinière est aux françaises. Elle revient à la mode régulièrement, mais même quand elle semble tombée en désuétude, on la trouve encore dans toutes les garde-robes.
Après avoir toujours eu une aversion non expliquée pour la flanelle, j’ai fini par faire une mini-obsession sur la chose avant de finalement dégoter MA chemise l’hiver dernier chez Earnest Sewn. Ce n’était pas une mince affaire : il me fallait le bon carreau, la bonne combinaison de couleurs et la bonne coupe. Mais une fois que j’avais trouvé la bonne, je ne l’ai pas quittée de l’hiver : chaude, confortable et super facile à glisser sous un pull, il n’en fallait pas plus pour me convaincre. 
Cette année, je compte sur Uniqlo et ses chemises en multi-plaid pour assouvir mes envies de carreaux.

Silhouettes Dries Van Noten – Printemps 2013
Présentation Uniqlo Automne-Hiver 2013

Fall inspiration – Leopard Shoes

Depuis que je suis arrivée à New York, je me suis reconvertie au plat les 98% du temps. En plus de gambader dans ses rues interminables, je me déplace régulièrement à vélo, donc le confort passe désormais avant tout. Je ne suis malheureusement pas de ces filles qui peuvent pratiquer le vélo à talons, tout en tenant un parapluie d’une main et son téléphone de l’autre comme je l’ai vu si souvent à l’époque où je vivais à Amsterdam. Un de mes défis donc, maintenant que mes chaussures à talons adorées ne voient le jour qu’une ou deux fois par an, est de trouver du plat qui fait tout de même son petit effet.
Je reluque la tendance léopard depuis quelques années, sans vraiment avoir franchi le pas (à part pour une petite ceinture que je porte principalement sur du noir = zéro prise de risque), malgré le fait que, comme Jenna Lyons le précise dans cette vidéo (à voir absolument si on aime les chaussures, J.Crew ou Jenna Lyons, ou les trois comme moi), l’imprimé léopard est à porter comme une couleur neutre et donc avec tout, ou presque. Et vu que la tendance ne faiblit pas cet automne, je crois qu’il est grand temps que je m’y mette !

 

Photos :

Zéro degré du style

Il fait encore 0°C à New York aujourd’hui. Hiver après hiver, je n’arrive pas à trouver le manteau de mes rêves, pas à trouver le bon équilibre entre confort et style, pas à me faire au fait que même si ma peau est en grève, et mes yeux refusent les lentilles, je pourrais quand même faire un peu mieux que mon jean bleu basique et mon pull en cachemire gris. En été, je collectionne tellement les robes que je n’ai pas assez de trois mois pour les porter autant que je voudrais, mais en hiver, il m’est presque impossible de mettre la main sur un pull qui réponde à mes critères ou de composer une tenue en oignon qui fonctionne vraiment. Peut-être que j’ai des restes d’Australie où la mode hivernale équivaut à mettre des manches longues et accrocher un foulard autour de son cou, mais en tout cas, j’ai l’impression d’être condamnée au No Look
Pourtant, ce que je demande, c’est plutôt simple : 
Avoir le style effortless chic d’Emmanuelle Alt
(Photo : Café Mode)
Etre élégante en baskets (et avoir meilleure mine en beige, mais bon ça, je ne peux pas y changer grand-chose)
(Photo : Vanessa Jackman)
Ce blond, et manier parfaitement l’association bleu marine et du camel
ainsi que le bleu marine et bordeaux. 
Ah et aussi, accepter de remiser mon bonnet islandais (que j’adore pourtant et qui me tient bien chaud) pour un fédora, qui, comme ci-dessus, peut transcender un basique jean-baskets. 
Je crois que l’année prochaine, je vais commencer à penser ma garde-robe hivernale au mois de juillet, ou peut-être repartir vivre dans un pays où les doudounes Bibendum ne sont pas une absolue nécessité. 

Summer Inspiration – Part 2

Parce qu’il reste encore plein d’été ici à New York…

J’adore porter du blanc et je suis particulièrement fan du total look surtout avec les accessoires camel. 

J’adore l’association de la robe et les chaussures. Sans doute parce que ça me rappelle le fait que je porte cette robe Comptoir des Cotonniers (qui est aussi flash en vrai que la robe ci-dessus) avec ma ceinture jaune fluo (J.Crew) et que c’est une de mes tenues préférées de l’été. Ces sandales Jimmy Choo (il me semble) sont aussi de la bombe, si vous voulez mon avis)

Voilà pourquoi j’adore me perdre dans les photos de Streetstyle. J’ai quasiment la même jupe et un débardeur kaki que je porte sans arrêt l’été, mais il ne m’était jamais venu à l’idée de les porter ensemble jusqu’à maintenant (c’est d’ailleurs ma tenue d’aujourd’hui). 

L’exemple parfait d’une tenue qui m’inspire follement mais que je ne pourrais jamais porter. Hanneli est une source d’inspiration sans fin. Elle s’amuse avec la mode, mais est toujours super “polished”. 

J’aime tous les éléments de cette tenue séparés (le blazer blanc est un peu mon signature look) et ensemble c’est juste parfait. Plus j’adore avoir la preuve que l’on peut être super classe en short. 

No Look

En ce moment, je souffre d’un cas sévère de zéro look. Et le pire, c’est que je ne pense pas pouvoir remettre ça sur le dos de l’hiver, assez clément dans l’ensemble. 
Je n’arrive pas à me sortir de mon uniforme quotidien : jean sqin H&M acheté il y a plus de 6 ans (et qui part sérieusement en lambeaux), pull gris en cachemire Uniqlo en alternance avec un noir à V profond Zadig&Voltaire, mes brogues Madewell (qui j’ai en deux couleurs, argent et camel vernis) et mon manteau Whistles. Ah et mon trademark chignon tout défait qui me sort par les yeux (j’attends le mois de mai pour me faire recouper les cheveux courts et je vais ronger mon frein jusque là). 
La seule chose qui rattrape le tout en ce moment, c’est mon nouveau sac Mulberry, celui dont j’ai rêvé pendant plus de six mois, et qui se trimballe désormais fièrement au bout de mon bras. 
D’ailleurs, en parlant de mes chaussures Madewell, on m’a rarement fait autant de compliments sur une paire de pompes (enfin deux). Chaque fois que je porte les argent, je me fais une poignée d’amis dans la rue. J’ai acheté les camel vernies pendant les soldes, d’abord parce que j’avais hésité entre les deux à la base, et aussi parce que ces chaussures sont super confort et parfaites pour crapahuter dans New York. Et je reçois presque autant de compliments sur cette paire-là. 
Bref, le No Look donc. J’en suis même arrivée à me rendre à une soirée, un samedi soir, en jean. Et pas un jean funky/classe, non, le même jean H&M sus-mentionné, ce qui, pour moi, équivaut à toucher le fond de la piscine. 
C’était le moment de repêcher mon dossier “streetstyle” avec pour but de relancer la machine à inspiration, avant que je sorte de chez moi en baskets de course. Parce que voilà à quoi j’aimerais vraiment ressembler en ce moment : 
 Bon, il me faut une parka kaki, un pull à rayures, et accessoirement un PS1
Et aussi du léopard et un jean skinny, bien ajusté et bien bleu comme celui-ci

Ce jean aussi, un J Brand, j’imagine. 
(photos : The Sartorialist)

Une chemise de madame

Plus un manteau camel (que j’ai cherché sans relâche pendant les soldes, et sans succès). 

Un manteau qui décape et oser porter des bottes comme celles-ci

Un pull bleu marine doudou. La jupe en cuir marron, j’ai, de même que sa montre, en argent. 
(photo : Vanessa Jackman)